Barbatrucs 2 juin 2016 – Conférence Allô Allergo

Le 2 juin dernier, nous avons tenu une rencontre bien spéciale, en collaboration avec Allergie Alimentaire Canada. Nous avons eu le privilège d’accueillir Dr Assia Hassain, allergologue, qui nous a tout d’abord  présenté une conférence d’une quarantaine de minutes, suivi d’une période de questions à laquelle elle a généreusement et abondament répondue. Bien évidemment, il n’est pas aisé d’en faire un résumé car de nombreux aspects ont été abordés, mais nous allons quand même tenter d’en rapporter quelques-uns !

Tout d’abord, la présentation de Dr Hassain, judicieusement nommée « Allergie 101: tout ce que vous avez toujours voulu savoir et allez pouvoir oser demander! », a permis à l’assemblée de partir avec les mêmes notions.

Voici quelques-uns des points abordés:

  • La différence entre une allergie et une intolérance alimentaire
  • Comment diagnostiquer une allergie alimentaire?
  • Comment gérer une allergie alimentaire?
  • L’avenir dans le domaine des allergies

Une fois ces notions de bases établies, la rencontre s’est poursuivie avec la période de questions. Ce fut un moment extrêmement riche en informations bien sûr car la formule permettait une ouverture sur des questions très variées. En voici quelques-unes :

Q: « Qu’est-ce qu’on peut faire en attendant un premier rendez-vous chez l’allergologue?

R:  » Tenir un journal alimentaire est une bonne stratégie pour y voir plus clair et s’appuyer sur les aliments qui sont identifiés comme étant « sécuritaires ». Cela permet de se sécuriser en attendant une confirmation d’un spécialiste et de rester axer sur le positif (ce qu’on peut manger, versus les interdits ou les restrictions). Il faut éviter les extrêmes, c’est à dire de tout couper par « prévention »: si un aliment a toujours été correct et qu’aucune réaction ne s’est manfiestée en lien avec celui-ci directement, il ne sert à rien de l’éliminer pour le réintégrer.  »

Q: « Pourquoi les écoles ont des protocoles différents concernant la gestion des allergies? »

R:  » Il ne faut pas oublier que l’école est un milieu « non spécialisé » en matière d’allergies. Qui plus est, il ne serait peut-être pas avantageux pour toutes les écoles d’être standardisées puisque justement, chacune d’elle conserve une flexibilité à cet égard. La clé demeure dans la sensibilisation, l’information et surtout, la collaboration entre l’équipe école et les parents.  »

Q: « Est que les extraits utilisés pour faire les tests cutanés sont standardisés? »

R:  » Oui. Chaque allergologue dispose des mêmes échantillons pour effectuer les tests cutanés.  »

Q:  » Comment faire pour gérer son allergie comme adulte lorsque l’on devient parent (c’est à dire, ne pas priver son enfant, tout en étant protégé)?

R:  » C’est vrai qu’il s’agit d’un défi différent, puisqu’un enfant en bas âge n’est pas toujours en mesure de comprendre pourquoi il ne peut pas donner de bisoux à papa ou pmaman après avoir mangé tel ou tel aliment. Une des stratégies est peut-être de lui permettre de consommer les aliments « dangeureux » seulement lorsqu’il est avec l’autre parent, ou lorsqu’il est en visite chez grand-maman par exemple. En grandissant, l’enfant sera évidement sensibilisé avec la condition de son parent allergique.  »

Nous savons bien que ceci ne constitue que quelques-uns des éléments abordés lors de cette rencontre spéciale. Nous serions ravies de répéter l’expérience annuellement, alors n’hésitez pas à nous faire part de votre intérêt !

En terminant, un énorme merci à Dr Hassain pour sa générosité, son temps et l’excellencente présentation. Nous sommes persuadées que les nombreuses personnes présentes ont appréciées cette soirée autant que nous.